› Culture

RDC: la cinquième édition du festival Rumba Parade s’ouvre ce vendredi

A l’occasion de cette 5éme édition, Kinshasa et Lubumbashi ont été choisi pour abriter l’évènement.

« Rumba congolaise : ses expressions et ses interprétations des faits sociologiques et historiques », c’est le thème choisi pour cet évènement. A l’occasion de cette 5éme édition, deux villes ont été choisi pour abriter l’évènement.

D’abord Kinshasa, du 14 au 15 septembre, ensuite Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga du 2 au 5 octobre 2018. Ce festival, se tiendra parallèlement avec la foire agricole de Kinshasa. Le choix de ces deux villes n’est pas anodin. Selon le professeur André Yoka, DG de l’Institut National des Arts (INA), dans l’histoire de la Rumba, Kinshasa est proclamée ville-créative en musique et Lubumbashi, ville-créative dans l’artisanat ainsi que les arts populaires en 2015.

L’édition de cette année a ceci de particulier qu’elle est décentralisée. Une autre innovation, c’est la thématique générale, qui porte sur la question de la « Rumba congolaise : les expressions et les interprétations des faits sociologiques, historiques et politiques ».

Programmation

A Kinshasa, les Bantous de la Capitale du Congo-Brazzaville créé en 1959, une fanfare dénommée « Fanfare la Confiance » pour le plaisir des visiteurs. Quatre dames vont assurer la scène du festival, Barbara Kanam, Taty la Douce, la Team Milagros de Maria Besongo ainsi que la toute jeune génération représentée par Ruth. Les autres groupes sélectionnés sont notamment Pepe Felly, Bana Système, le Karmapa, Ange Da Costa de l’Allemagne, la Référence de Manda Chante et Héritier Watanabe.

Du côté de Lubumbashi, la programme prévoit entre autres un artiste qui viendra du Zimbabwe, de Wallonie Bruxelles, et un groupe de Kinshasa.

À LA UNE
Retour en haut