Politique › Institutions

RDC : J. Mabunda condamne la prise d’assaut de l’enclos de l’Assemblée nationale par les wewa

Siège de l'Assemblée nationale

La conférence des présidents, de la chambre basse du parlement congolais,  a condamné  mardi 23 juin la prise d’assaut de l’enclos sacré du Palais du peuple.

« Les élus nationaux ont constaté que plusieurs réunions étaient programmées. Malheureusement, un groupe de jeunes gens les wewa non identifiés ont érigé des blocus, ont violenté les députés nationaux, ont caillassé leurs véhicules, et même certains visiteurs qui venaient répondre aux invitations de certaines commissions ont été agressés par ces jeunes gens », s’indigne Célestin Musao Kalombo le rapporteur de l’Assemblée nationale.

Célestin Musao Kalombo rappelle qu’une proposition de loi suit plusieurs étapes et que la contribution de tous est incontournable. « Pour arriver à adopter une loi, il y a une procédure. Ce n’est pas automatique. Quand une proposition est jugée recevable, elle sera discutée au niveau de la Commission PAJ. A partir de là, toutes les intelligences convergent pour démontrer la conformité ou non de la loi à la constitution de la République. Quand une proposition est faite, cela ne signifie pas qu’elle est adoptée ».

Pour rappel, le Palais du peuple, siège du Parlement, a été une fois de plus envahi mardi 23 juin dernier, par des manifestants dans la mi-journée. Plusieurs dizaines des motards ont pris d’assaut tous les abords de cet hémicycle, scandant des chants hostiles au bureau de Jeanine Mabunda.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut