Politique › Institutions

RDC : la France condamne l’attaque contre la MONUSCO à Baraka

Paris appelle les autorités congolaises «à faire la lumière sur cette attaque» qui a entraîné la mort d’un casque bleu pakistanais et en a blessé un autre.

La France condamne l’attaque contre la Mission de l’ONU en RDC (MONUSCO) survenue samedi 27 janvier dernier à Baraka (Sud-Kivu). Cette attaque a entraîné la mort d’un casque bleu pakistanais et en a blessé un autre. Dans son communiqué publié lundi 29 janvier, Paris appelle les autorités congolaises «à faire la lumière sur cette attaque.»

«La France appelle les autorités congolaises à faire toute la lumière sur cette attaque, afin que les responsables en répondent devant la justice», indique le communiqué.

La France présente ses condoléances à la famille de la victime, aux autorités pakistanaises et aux Nations unies et soutient un prompt rétablissement au Casque bleu blessé.

Un Casque bleu pakistanais a trouvé la mort à la suite d’une embuscade tendue par des membres d’un groupe armé près de Lulimba, une localité située à environ 96 Km au sud-ouest de Baraka. Un autre casque bleu a été blessé dans l’attaque. En décembre dernier, quinze casques bleus tanzaniens avaient été tués à Beni dans le Nord-Kivu.

Malgré ses assauts contre les soldats de la paix «la France réitère son plein soutien à l’action stabilisatrice de la MONUSCO et de ses contingents».



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut