Politique › Actualité

RDC : Félix Tshisekedi veut dissoudre la majorité parlementaire du FCC

https://www.journaldekinshasa.com/wp-content/uploads/2019/02/DDDDD-27.jpg
Félix Tshisekedi

Le chef de l’État congolais  Félix Tshisekedi a annoncé ce matin à Windhoek  qu’il devrait « identifier » la majorité parlementaire en vue de la nomination d’un premier ministre.

Antoine –Félix Tshisekedi Tshilombo qui n’a pas la majorité au parlement, devrait en réalité cohabiter avec le président sortant Joseph Kabila pour  désigner un premier ministre chef du gouvernement.

« Très vite dans les jours qui viennent nous devons avoir un gouvernement. J’ai entendu beaucoup de spéculations. Nous avons eu non seulement la présidentielle, mais aussi les législatives nationales et provinciales. Ces législatives ont donné ce qu’elles ont donné, on peut en faire commentaires comme on veut mais est-il qu’il y a une majorité qui prétend être une majorité mais on attend l’identifier comme il se doit pour confirmer que c’est bien cette majorité là et ensuite nous irons dans des discussions politiques parce que le président que je suis n’acceptera pas d’être président qui règne mais qui ne gouverne pas », a déclaré Félix Tshisekedi lors d’une rencontre avec la diaspora congolais de Windhoek à Hilton Hotel.

Signalons qu’à son arrivée au pays de Hage Geingob, le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi  avait annoncé le début des discussions « très bientôt » pour la formation du gouvernement.

En claire, ces discussions devraient  nécessairement se faire avec Joseph Kabila l’autorité morale du Front Commun pour le Congo (FCC)  qui a plus de 341 députés à l’assemblée nationale.



À LA UNE
Retour en haut