Société Personnalités › Actualité

RDC : la diaspora congolaise du Cameroun célèbre la 58ème fête nationale

Emile Okoto chargé d'affaires

Une messe d’action de grâce a été organisé par cette communauté, le vendredi 29 juin à Yaoundé, en marge de cette célébration

Les congolais vivant à Yaoundé capitale politique du Cameroun, se sont retrouvés le vendredi 29 juin 2018, à la paroisse Christ Roi de Tshinga, pour une messe d’action de grâce. Celle-ci s’inscrivait dans le cadre de la célébration du 58è anniversaire de l’accession de la République Démocratique Congo à sa souveraineté nationale.

Dans son homélie, le Révérend père Rodrigues Nkoy, missionnaire de la congrégation du cœur immaculé de Marie (CICM), a appelé les congolais de Yaoundé à « l’union et à la solidarité ». S’inspirant ainsi de la prière du prophète Mardochée, le célébrant de cette eucharistie a exhorté cette diaspora congolaise à prier pour un Congo meilleur, d’amour, de paix et de réconciliation.

Dans son mot de circonstance, Emile Okoto chargé d’affaires à l’ambassade de la RDC au Cameroun, a exhorté à son tour, ses compatriotes de la diaspora à « cultivé la paix, l’unité pour faire de la République Démocratique du Congo, une nation prospère ».

Concernant la crise politique en RDC, Emili Okoto à rassurer l’opinion que la RDC est en paix et stable. « La messe d’action de grâce que nous avons organisée avec la communauté congolaise vivant au Cameroun, était une manière de confier à Dieu notre pays qui entre dans une phase des élections.  Ce n’est pas aisé d’organiser les élections provinciale, législative et présidentielle. La crise qui a été occasionné à la fin du mandat du président en 2016 a déjà été balayé par l’accord de la Saint Sylvestre, il n y a pas de crise politique en RDC », a fait savoir le chargé d’affaires.

Cette messe d’action de grâce marquait pour la communauté congolaise du Cameroun, le début de la célébration de la 58è fête nationale.

À LA UNE
Retour en haut