Eco et Business › Finance

RDC : Denise Nyakeru promet la mise en place d’un fonds de réparation en faveur des victimes de Violences sexuelles

victimes de Violences sexuelles
Denise Nyakeru
Le Bureau de la première dame Denise Nyakeru Tshisekedi, a organise une table ronde inclusive sur la mise en place d’un fonds national de réparation en faveur de victimes des violences sexuelles liées aux conflits et autres crimes graves en République démocratique du Congo.

Cette table ronde, placée sous les auspices de la Première Dame, Denise Nyakeru Tshisekedi, championne des Nations-Unies pour la prévention de la violence sexuelle liée aux conflits, se déroulera du 20 au 21 octobre 2021 au Fleuve Congo Hôtel à Kinshasa.

Ces assises regrouperont des survivant(e)s, les organisations de la société civile qui luttent contre les violences basées sur le genre (VBG), les spécialistes dans la prise en charge holistique des victimes, les organismes internationaux œuvrant dans la lutte contre les violences sexuelles, les agences du système des Nations-Unies, les membres des représentations diplomatiques en poste à Kinshasa, les parlementaires et les membres du gouvernement.

Ce forum a pour principal objectif d’emmener les parties prenantes à un dialogue sur les préalables à la mise en place d’un fonds de réparation pour les victimes mais aussi à réfléchir sur la formulation d’une politique nationale de réparation efficace.

Il sied de noter que, pour la Première Dame Denis Nyakeru Tshisekedi,  l’objectif de ces assises, est de porter, en tant que championne des Nations-Unies pour la prévention des violences sexuelles liées au conflit, la voix d’espoir pour les victimes des violences sexuelles au plus haut niveau.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut