Politique › Actualité

RDC : Cyril Ramaphosa craint que la situation actuelle conduise au chaos et appelle à des élections inclusives

Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Vital Kamerhe, Martin Fayulu et Adolphe Muzito

Dans un communiqué conjoint signé par la délégation du Congrès National Africain ( ANC ), conduite par son secrétaire général  Magashule et celle de l’opposition congolaise, ce mardi 18 septembre  en Afrique du Sud après leur rencontre, le parti au pouvoir sud-africain, dit être inquiet de la situation qui prévaut en RDC.

« Si elle n’est pas résolue en urgence, elle peut conduire le pays au chaos, à l’instabilité et à la violence », souligne-t-il.

L’opposition qui a pris part à cette rencontre entre les deux parties, indique qu’elle considère l’ANC comme un acteur majeur étant donné son implication historique dans la résolution des problèmes de la région.

« L’ANC se réjouit des bonnes relations qu’elle entretient avec le peuple et le gouvernement congolais, et en vertu de cela, elle invite le gouvernement sud-africain à œuvrer avec le gouvernement congolais et la SADC pour la tenue des élections qui répondent aux prescrits du protocole de la SADC sur les élections », insiste ledit communiqué.

D’après ce document, l’ANC soutient le principe de la tenue des élections libres, transparentes, inclusives et apaisées en RDC.

Selon la même souce, Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Vital Kamerhe, Martin Fayulu et Adolphe Muzito, auraient constitué l’ossature de la délégation de l’opposition.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut