Politique › Partis politiques

RDC-Crise institutionnelle : ECT rejette les décisions de Félix et invite ses sénateurs à se rendre à la capitale pour la validation des mandats

ECT

Comme le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), l’Éveil de Conscience pour le Travail et le Développement (ECT)  rejette les décisions de F. Tshisekedi sur la suspension de l’installation des sénateurs.

L’Éveil de Conscience pour le Travail et le Développement ( ECT), parti politique membre du regroupement politique Action Alternative pour le Bien Être et le Changement (AAB), a, dans un communiqué de ce mardi 19 mars 2019 félicité tous ses 7 sénateurs élus au terme des sénatoriales du 15 mars dernier.

Cette grande  formation politique invite ses élus à se rendre à Kinshasa,pour la validation des pouvoirs.

« L’ECT invite tous ses sénateurs à se présenter diligemment à Kinshasa en vue de la validation des pouvoirs qui interviendra dans les délais prescrits par la Constitution de la République conformément à l’article 114 alinéa 1 – chaque chambre du parlement se réunit de plein droit en session extraordinaire le 15ème jour suivant la proclamation des résultats des élections législatives par la CENI », a indiqué le communiqué du bureau politique de l’ECT.

Avant l’ECT, c’était le parti de l’ancien chef de l’État le  PPRD, première force politique du FCC, en termes des députés nationaux, provinciaux et sénateurs, qui a appelé ses sénateurs à se mobiliser pour la validation des mandats.

Signalons que le Front Commun pour le Congo  FCC s’oppose radicalement aux décisions issues de la réunion interinstitutionnelle du 18 mars dernier présidée par le chef Félix Tshisekedi, sur le report de l’élection des gouverneurs et la suspension de l’installation des sénateurs élus.

À LA UNE
Retour en haut