Société › Actualité

RDC-Crash Antonov 72 : la Monusco ne participe à aucune enquête (Florence Marchal)

Les débris de l'Antonov 72

Au cours de la conférence de presse organisée ce mercredi  à Kinshasa, Florence Marchal, porte-parole de la Monusco, a fait savoir que la mission onusienne ne participe pas aux enquêtes sur le crash de l’Antonov 72, avion affrété par la présidence qui s’était écrasé jeudi dernier à Kole.

Selon elle, l’assistance de la Monusco s’inscrit dans le cadre des opérations de secours.

« Effectivement, la Monusco met ses ressources à la disposition des autorités congolaises. Mais, il s’agissait d’une assistance uniquement dans le cadre des opérations de secours. Nous ne participons à aucune mission d’observation ou d’évaluation et à aucune enquête. Nos moyens ont été mis à la disposition des autorités congolaises pour, dans un premier temps, permettre de localiser le site puis se rendre sur le site, et ensuite récupérer les corps qui ont pu être récupérés hier et envoyés à Kananga », a indiqué Florence Marchal.

À en croire la porte-parole de la mission onusienne, seules les autorités congolaises ont la maîtrise des enquêtes.

 



À LA UNE
Retour en haut