Politique › Institutions

RDC : cinq mois impayé, l’Assemblée provinciale du Kasaï suspend sa session ordinaire

Kasaï Central

Les élus provinciaux de la province du Kasaï Central, ont au cours de  la plénière du lundi 14 octobre dernier, décidés de suspendre la session ordinaire de septembre en cours, faute de moyens financier.

« L’Assemblée provinciale, compte tenu de la précarité générale qui frappe les élus et les conditions sociales pratiquement honteuses dans lesquelles ils vivent, entre autres, la modicité du traitement en émoluments, l’impaiement cumulé de cinq mois, le non versement des frais d’installation, le non versement des frais des émoluments des sessions extraordinaires de février et de juillet, a décidé de suspendre la session ordinaire en cours », indique l’Assemblée provinciale dans une déclaration lue Joseph Kalamba rapporteur de la chambre.

Rappelons tout de même que, la suspension de la session ordinaire en cours à la dite Assemblée, intervient quelques heures après que cinq députés ont déposé une pétition, visant la destitution du Patrice Aimé Sesanga président de cet organe délibérant , accusé de violation du règlement intérieur et de rabattement des émoluments des élus.



À LA UNE
Retour en haut