Politique › Institutions

Faute de compromis, les postes réservés à l’opposition à l’Assemblée nationale toujours vacants

Assemblée nationale

Les élus nationaux  de l’opposition ne sont pas encore entendus sur leurs représentants  aux différents postes des commissions permanentes de l’Assemblée nationale.

Les tractations continuent. Face aux divergences entre le groupe de Jean -Pierre Bemba  et les  groupes proches de Moise Katumbi. ces derniers  s’en étaient remis au présidium de Lamuka, mais jusque-là les dissensions sont en cours.

« Votre bureau tient à vous informer que nos collègues de l’opposition poursuivent encore les consultations en vue de finaliser les listes de leurs membres désignés aux différents postes leur revenant au sein des bureaux des commissions permanentes. Il a été signalé que si un consensus a été obtenu pour le poste du rapporteur adjoint, il est quand même nécessiteux quelques consultations ultimes pour pouvoir clôturer de leur côté. Cela revient à dire tous les travaux qui vont se dérouler tout à l’heure, seuls les postes revenant à la majorité parlementaire seront pour aujourd’hui pourvu. Ce processus se poursuivra avec l’opposition parlementaire le samedi 2 novembre 2019 », avait expliqué Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale au cours de la plénière de mercredi.

La discussion entre Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi,   concernent aussi le poste de rapporteur adjoint, le seul poste réservé à l’opposition dans le bureau de l’Assemblée nationale.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut