Opinions › Idées

RDC : Bruno Tshibala donne une leçon de la Res publica à Vital Kamerhe

https://www.journaldekinshasa.com/wp-content/uploads/2019/03/TSHIBALA-21-OK.jpg
Bruno Tshibala

« Je suis surpris de votre initiative de surseoir à l’application d’un texte juridique et donner directement une instruction aux dirigeants d’un organisme public sur une question qui relève de la responsabilité du gouvernement », écrit à l’attention du directeur de cabinet du président de la république, le premier ministre.

Bruno Tshibala répondait ainsi à une correspondance du cabinet présidentiel qui suspendait l’exécution de l’ordonnance-loi 18/002 sur la taxe d’accises.

« Il ne me parait pas indiqué que ladite ordonnance-loi soit suspendue à votre demande », estime le premier ministre qui appelle « le ministre des finances…, à en poursuivre sans désemparer l’application par la DGDA ».

Le directeur de cabinet avait décidé de suspendre cette taxe après s’être entretenu avec les membres du regroupement des industries.

Vital Kamerhe, en suspendant la taxe, avait invité « toutes les parties en cause (entreprises concernées et DGDA).., à prendre part à une séance de travail qui sera présidée par Monsieur le directeur de cabinet adjoint en charge des questions juridiques, politiques et administratives au palais de la nation, le lundi 8 avril 2019, à 11 heures précises ».



À LA UNE
Retour en haut