Société › Actualité

RDC-assassinat du Dr Kavuke : les médecins décrètent trois jours de deuil

journaldekinshasa.com
Manifestation du SYNAMED.

Le Syndicat National de Médecins (SYNAMED) et l’ordre national des médecins ont décrété, ce lundi 24 octobre, trois jours de deuil à Beni (Nord-Kivu).

 

A Beni, le SYNAMED et l’ordre national des médecins ont décrété ce lundi 24 octobre trois jours de deuil. Cette décision arrive après l’assassinat d’une de leurs collègues, le Dr Marie Sylvie Kavuke. Elle a été tuée dans la nuit de jeudi à vendredi 21 octobre au centre de santé de référence de Maboya. Le drame s’est produit lors d’une attaque attribuée aux ADF.

Les médecins se sont exprimés à travers un mémorandum qu’ils ont présenté aux autorités urbaines, à l’issue d’une marche pacifique organisé pour dénoncer ce meurtre. Les deux organisations indiquent que, pendant ces trois jours de deuil il n’y aura que les infirmiers qui se rendront au service. En cas d’urgence, le médecin responsable de chaque structure pourra intervenir.

Les hommes en blouses blanches, en silence, ont pacifiquement marché du rond-point du 30 juin jusqu’à la mairie de Beni. Sur leur calicot on pouvait lire « Nous voulons la paix, nous fustigeons la mort de notre consœur Sylvie Kavuke, que justice soit faite ».

Cette manifestant avait pour but de fustiger l’insécurité persistante dans la région et qui a touché la communauté médicale. Ils donnent les exemples d’incendie de certaines structures sanitaires et même certains personnels soignants qui sont pris en otage.

« Au vue de la situation qui s’enlise, excellence monsieur le Président de la République, les médecins de Beni ville et territoire vous recommandent ce qui suit : la sécurisation de toutes les structures de santé sans condition aucune, autoriser le port d’arme aux personnel soignant pour la protection individuelle dans les zones rouges pendant les heures de garde, nous recommandons en plus une réhabilitation en toute urgence de toutes les structures incendiées’ », a lu Dr Godefroid Mbeho, secrétaire du SYNAMED.

Les médecins de Beni recommandent également une reconnaissance à titre posthume des tous les agents de la santé tués en plein exercice de leur profession mais aussi de mettre à la disposition de toutes les structures de santé un numéro vert à joindre en cas d’attaque.

Rappelons que le Dr Marie Sylvie Kavuke est morte calcinée dans l’incendie du centre de santé de référence de Maboya où elle était de garde pendant l’attaque du village par les rebelles ADF. Cette attaque a couté la vie à plusieurs autres personnes mortes brulées.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut