Politique › Justice

RDC-Affaire sextape du pasteur Mbiye : « Éliane Befano exclut toute possibilité d’un arrangement à l’amiable » (Me J.Ngalasi)

Affaire sextape du pasteur Mbiye

La première audience de l’affaire Moïse Mbiye et Éliane Befano a eu lieu le mardi 4 février 2020 au Tribunal de paix de Kinshasa/Gombe.

« Ma cliente exclut toute possibilité d’un arrangement à l’amiable », a déclaré Jimmy Ngalasi, l’avocat d’Eliane Bafeno, à la fin de l’audience.

« Nous ne pouvons pas étaler devant la presse toutes les preuves attestant les accusations contre le pasteur Moïse Mbiye« , a répondu Me Jimmy Ngalasi à ceux qui distillent dans les médias que « Befano n’a fourni aucune preuve » concernant les allégations contre le pasteur. « Cette affaire ira jusqu’au bout. Si nous n’avons pas raison, la justice tranchera », a conclu Me Jimmy Ngalasi l’avocat conseil de la victime sexuel du pasteur Moïse Mbiye.

Notons que Moïse Mbiye et Éliane Befano étaient présents à l’audience du mardi 4 février dont le deuxième round est fixé à jeudi 6 février prochain.

Les avocats du pasteur Moïse Mbiye se sont abstenus de toute déclaration à la presse.



À LA UNE
Retour en haut