Elections 2018 › Présidentielle

RDC : à 10 jours des scrutins les procès-verbaux vierges se font toujours attendre

CENI

A dix jours des élections générales, les procès-verbaux et fiches de résultats vierges, indispensables au bon déroulement du vote, sont toujours en cours d’impression en Afrique du Sud.

Alors que ces dernières semaines, tous les yeux étaient rivés sur les difficultés de déploiement de la machine à voter dans les 75 000 bureaux de vote du pays, cette annonce inquiète la société civile et les observateurs.  Et cela s’ajoute, ce jeudi, à l’incendie qui a frappé un entrepôt de la CENI dans la cité capitale.

C’est une difficulté de plus à laquelle peu s’attendaient et c’est le président de la CENI lui-même qui l’a révélé à la presse vendredi dernier. Parlant d’un « point critique » Corneille Nangaa promettait cependant que dès le lendemain les premiers lots de procès-verbaux et fiches de résultats vierges décolleraient en avion depuis l’Afrique du Sud.

Problème, cinq jours plus tard, c’est le statu quo. « Ils commenceront à arriver demain ou après-demain », promettait de nouveau mercredi soir Jean-Pierre Kalamba, le rapporteur de la CENI. Or, « sans procès-verbaux, pas de résultats officiels », s’inquiète un expert électoral qui se demande comment la Commission pourra acheminer ces documents indispensables dans les 75 000 bureaux de vote du pays, au vu des difficultés déjà rencontrées depuis des semaines pour déployer la machine à voter.

À LA UNE
Retour en haut