Société › Actualité

RDC-8 Mars 2019 : Chantal Safou appelle à une réflexion autour du thème international

https://www.journaldekinshasa.com/wp-content/uploads/2019/03/8-MARS-OKOK.jpg
Chantal Safou Lopusa

La ministre du Genre, Enfant et Famille, Chantal Safou Lopusa a, dans son message à la nation jeudi, invité l’humanité à une réflexion autour du thème international dans la façon de concevoir la vie et d’organiser la société afin de donner aux filles et aux femmes les mêmes chances qu’aux garçons et aux hommes.

Mme Safou qui s’exprimait dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme commémorée chaque 08 mars, a indiqué que le thème international à savoir : « Penser de manière égale, construire intelligemment, innover pour le changement », place l’innovation, l’intelligence et le changement au centre des efforts visant à trouver des solutions susceptibles de réaliser pour les femmes et les filles l’égalité souhaitée et l’autonomisation.
Ce thème, a dit la ministre du genre, invite également la nation et la communauté à mettre l’accent sur les moyens novateurs, modernes à travers lesquels l’égalité des sexes, et l’autonomisation des femmes, peuvent être renforcées, dans les domaines des systèmes de protection sociale, de l’accès aux services publics et des infrastructures durables, faisant ainsi écho au thème d’évaluation de la 63ème session de la Commission de la condition de la femme qui se tiendra du 11 au 22 mars 2019 à New York, à laquelle la RDC prendra une part active.
« La présence des jeunes femmes congolaises dans l’aéronautique est une révolution et une source d’espoir qui doit susciter le désir de voir plus des filles s’engager dans les domaines des sciences et de l’innovation au-delà de la simple utilisation des médias sociaux », a déclaré Mme Safou Lopusa.

Le thème de cette année vise aussi à inciter les jeunes femmes à partager leurs réflexions et leurs points de vue sur l’innovation pour l’avenir et leur autonomisation, a-t-elle encore dit.
Instituée par les Nations-Unies en 1975, cette journée a été une réponse à la révolte des femmes pour la reconnaissance de leurs droits et de leur dignité, a-t-elle rappelé.

Video
À LA UNE
Retour en haut