Société › Actualité

RDC : 7 morts dans le crash d’un Antonov de Gomair affrété par la CENI

Crash d'un Antonov de Gomair

Plus de six personnes sont mortes jeudi 20 décembre 2018 dans le crash d’un avion Antonov 26 affrété par la CENI.

L’avion s’est écrasé en phase d’atterrissage près de l’aéroport de Kinshasa après avoir livré du matériel électoral à Tshikapa dans le centre du pays, a affirmé à VOA Afrique un porte-parole de la Ceni.

Jeudi, la Céni a annoncé le report du 23 au 30 décembre des élections générales à un tour qui doivent désigner le successeur du président Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001.
La Céni a justifié sa décision par des retards logistiques qui auraient perturbé le vote dans la capitale Kinshasa.
L’avion avait livré des « fiches des résultats » à Tshikapa, a indiqué la porte-parole de la Céni.

Un responsable de la régie des voies aériennes (RVA) de Tshikapa, interrogé par l’AFP, a également confirmé que l’avion de la compagnie privée Gomair avait déposé du matériel électoral dans le chef-lieu de la province du Kasaï.
Gomair est une entreprise aérienne de droit congolais.
« Dans le crash de l‘Antonov de Gomair affrété par la Céni, il n’y a eu aucun survivant. Les cinq membres d’équipage et un passagers ont tous péri dans cet accident », a ajouté un responsable national de la RVA.
Les causes du crash n’étaient pas encore connues, selon cette source, indiquant tout de même que « la météo était très mauvaise ».

À LA UNE
Retour en haut