› Société

RDC : 33 décès enregistrés dans les camps de déplacés de Kwamouth

journaldekinshasa.com

Le bilan des décès enregistrés parmi les déplacés de Kwamouth à Bandundu est passé de 33 cas à la suite d’un nouveau décès.

 

Un enfant de 7 ans déplacé de Kwamouth est mort dans la ville de Bandundu (Kwilu). Il serait mort suite à de mauvaises conditions de vie dans leur camp des déplacés. L’information est confirmée par le directeur de cabinet du ministre provincial des Affaires sociales et Actions humanitaires, Jérémie Bikiele. Ce décès fait passer le bilan des déplacés morts à 33.

« Nous avons effectivement enregistré un nouveau décès d’une petite fille de 7 ans qui est décédée le dimanche et qu’aujourd’hui son corps n’est pas encore enterré. Alors que ce décès est dû aux mauvaises conditions de prise en charge, les conditions précaires de vie dans lesquelles les familles des déplacées vivent ici dans la ville de Bandundu » a déclaré Jérémie Bikiele à Radio Okapi.

Il a notamment fait savoir que ces déplacés recevront dans les prochains jours, la ration alimentaire.

« Parmi les acteurs qui doivent intervenir pour soutenir les déplacés avec l’appui de fond humanitaire, il y a la Croix-Rouge RDC qui a déjà commencé à identifier les déplacés et qu’aujourd’hui, ils sont dans la phase de remise des jetons à tous les déplacés qui sont actuellement dans la ville et qui ont été identifiés et enregistrés. L’intervention de la Croix-Rouge RDC s’articulera sur la sécurité alimentaire des déplacés », a indiqué a expliqué le directeur de cabinet du ministre provincial des Affaires sociales et Actions humanitaires.



Bon plan
RDC Publié le 28.12.2022

RDC : les dates retenues pour célébrer la rumba en 2023

24 janvier 2023: pour la journée mondiale de la culture africaine et des afro descendants, il est prévu de consacrer la journée à la rumba…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut