Politique › Sécurité

RDC : 14 localités récupérées par l’armée en 48h d’offensive au Sud-Kivu (Armée)

Les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont annoncé, le mardi 23 janvier, avoir récupéré, en deux jours de violents combats, quatorze localités aux mains des Maï-Maï Yakutumba, dans le territoire de Fizi au Sud-Kivu.

« Les localités de Kengia, Kongolo, Makama, Kasangala, Kibino, Misunga et huit autres ont été récupérées après de violents combats avec des miliciens Yakutumba, en l’espace de 48 heures », a déclaré le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole adjoint de l’armée au Sud-Kivu.

La source militaire n’a pas livré le bilan de cette offensive « décisive » des troupes loyalistes dans cette province congolaise frontalière avec le Rwanda, le Burundi et la Tanzanie.

En marge d’une conférence de presse vendredi dernier à Kinshasa, le ministre de la Défense, Crispin Atama Tabe, avait déclaré que l’armée était « en guerre » contre les Yakutumba au Sud-Kivu.

Portant le nom d’un ancien officier congolais passé à la rébellion, le général « autoproclamé » William Yakutumba, le groupe des Maï-Maï Yakutumba combat l’armée loyaliste dans le territoire de Fizi depuis une décennie.

Environ 10 000 personnes ont fui la localité de Kilembwe et ses environs dans le territoire de Fizi, en novembre dernier, à cause d’affrontements entre l’armée et les Yakutumba, d’après l’ONU.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut