Société › Actualité

RDC: 120 miliciens rapatriés du Burundi

Ces miliciens dirigés par le chef de guerre Yakutumba combattent les FARDC dans les hautes montagnes de la région de l’Uvira.

L’armée congolaise a présenté mercredi 7 février 2018 à Uvira (Sud-Kivu) une centaine de miliciens rapatriés du Burundi. Ces miliciens dirigés par le chef de guerre Yakutumba combattent les FARDC dans les hautes montagnes de la région.

« Il s’agit de 120 combattants Yakutumba qui avaient fui au Burundi suite aux pressions de l’armée. Le pays voisin les a renvoyés. Nous avons récupéré beaucoup d’armes d’appui, 75 AK 45, des munitions », a déclaré le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole adjoint des FARDC au Sud-Kivu.

Janvier dernier, l’armée a intensifié la traque contre les miliciens dans nombre de villages situés dans le haut plateau de Minembwe jusqu’à traverser la frontière lacustre entre la RDC et le Burundi.

« Parmi les biens récupérés il y a aussi des pirogues motorisées qu’ils utilisaient sur le Lac Tanganyika », a ajouté le porte-parole militaire.

D’autres miliciens (une trentaine), poursuit le Capitaine Kasereka se sont rendus ce jeudi auprès des autorités militaires dans le village Kalenge. Ce qui fait au moins 150 combattants « qui seront mis à la disposition de la justice » pour avoir pris les armes contre le pouvoir.

«Mais ceux qui auront besoin d’intégrer l’armée vont le faire et ceux qui seront démobilisés intégreront la vie civile », a précisé l’officier.

L’armée affirme avoir le contrôle de «tous les villages» jadis conquis par les miliciens dans la province du Sud-Kivu. « Actuellement il y a une dizaine d’hommes seulement qui continuent à galérer avec Yakutumba dans la brousse ».

Le Général Philémon Yav qui dirige la 32ème région militaire a récemment annoncé avoir reçu « ordre de l’état-major général » de terminer les groupes armés actifs dans le Sud-Kivu.

Une opération de l’armée dite de « grande envergure » est également en cours dans le Nord-Kivu contre tous les groupes armés principalement les islamistes des Forces démocratiques alliées (ADF) accusés d’avoir tués plus de 1000 civils dans le territoire de Beni.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut