International › APA

RD Congo : décès à Paris de l’artiste musicien Lutumba Simaro

Pas d'image

L’artiste musicien congolais, Simon Lutumba Ndomanueno, un virtuose de la guitare mieux connu sous le sobriquet de « Lutumba Simaro », 81 ans, est décédé samedi à Paris (France) où il avait été évacué depuis bientôt deux mois suite à la dégradation de son état de santé.Cet ancien bras droit de Franco Luambo Makiadi dans l’orchestre « TP OK Jazz » avait créé, après la mort de ce dernier en 1989, son propre groupe dénommé « Bana Ok ».

Surnommé « Le poète », on lui doit plusieurs tubes qui ont fait date dans l’histoire de la rumba congolaise notamment  « Fifi nazali innocent », « Ebale ya Zaïre », « Mabele », « Verre cassé », « Maya »,  « Affaire kitikwala », « Cedou », etc.

Né le 19 mars 1938 dans la commune (arrondissement) de Lingwala à Kinshasa, Lutumba Simaro y a vécu toute sa vie. L’année dernière, lorsqu’il avait décidé d’arrêter officiellement sa carrière après 60 ans de prestation comme artiste musicien, le gouvernement avait baptisé de son nom la plus grande avenue de cette commune.

Depuis l’annonce de sa mort, des messages de condoléances affluent de partout, aussi bien du monde politique que culturel.

L’ancien chef de l’Etat, Joseph Kabila a, dans son message,  salué la mémoire du « Poète Simaro » et rendu un vibrant hommage à « un artiste exceptionnellement talentueux qui a su marquer son temps d’une empreinte spéciale ».

L’ancien premier ministre, Augustin Matata Ponyo a, quant  à lui, dans son message de condoléances, rappelé qu’il avait reçu l’artiste Lutumba à la primature pour  lui exprimer la reconnaissance de la République pour la qualité de son travail artistique, avant de conclure que Lutumba Simaro était « une pièce rare ».

La date du rapatriement de sa dépouille ainsi que le programme de ses funérailles ne sont pas encore connus.

À LA UNE
Retour en haut