› Politique

Le Rassemblement insiste pour une transition sans Joseph Kabila

Son président Felix Tshisekedi l’a dit au cours d’un point de presse tenu mardi 31 octobre à Kinshasa.

Le Rassemblement de l’opposition aile Limité dit maintenir sa position d’instaurer une transition sans le président de la République Joseph Kabila après le 31 décembre 2017. Son président Felix Tshisekedi l’a dit au cours d’un point de presse tenu mardi 31 octobre à Kinshasa.

D’après lui, cette prise de position a été transmise des vives voix Nikki Haley, l’émissaire du président Américains Donal Trump pendant son séjour à Kinshasa.

«La position du Rassemblement n’a pas changé. Nous avons tenu à la marteler auprès de Mme Nikki Haley. C’est-à-dire, transition certes, mais transition sans Kabila. Le président Joseph Kabila «ne peut plus se mêler ou être mêlé au processus électoral en cours», a affirmé Félix Tshisekedi.

Pour lui, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n’est plus crédible et ne peut plus «conduire le processus électoral à des élections crédibles.»

Felix Tshisekedi dit associer le peuple congolais pour instaurer un nouvel ordre politique à la fin de cette année.

«De 2011 à ce jour, M. Kabila n’a jamais songé à l’alternance démocratique ; le peuple ne veut plus de lui. Tel est le message que nous avons présenté à Mme Nikki Haley. Je demande à notre peuple de se mobiliser encore davantage pour répondre à l’appel du Rassemblement pour des actions pacifiques mais résolues», a déclaré le président du Rassemblement aile Limete.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut