› Politique

Le Rassemblement appelle la CPI à ouvrir une enquête sur les “crimes à répétition” commis par le pouvoir

Le président du Rassemblement, Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo, a dressé un bilan de 11 morts et a appelé les congolais à observer une journée de deuil national le lundi 8 janvier.

Le Rassemblement a tenu une communication politique lundi 1er janvier après-midi, en la résidence de feu Etienne Tshisekedi, en rapport avec les manifestations de ce dimanche 31 décembre 2017 initiées par le Comité laïc de coordination de l’église catholique.

Le président du Rassemblement, Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo, qui a, au nom de la structure, dressé un bilan de 11 morts, a appelé la population congolaise à observer une journée de deuil national le lundi 8 janvier prochain en mémoire des victimes tombées ce dimanche.

Le Rassemblement a, à cet effet, appelé la Cour pénale internationale (CPI) d’ouvrir une enquête sur les “crimes à répétition” commis par le pouvoir de Kinshasa dont ceux de ce dimanche 31 décembre.

Félix Tshisekedi a souligné que Joseph Kabila a perdu toute légitimité et toute légalité. A ce titre, a-t-il souligné, il ne pourra plus représenter le pays tant sur le plan national qu’international. Il a en outre réitéré son appel à la mise en place d’une « transition sans Kabila » comme gage pour la tenue des élections véritablement libres et transparentes.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut