Société › Actualité

Rapport Mapping: Donald Trump promet d’accompagner le Dr Mukwege dans son combat contre l’impunité

Mike Hammer et Denis Mukwege

Les Etats-Unis d’Amérique, renouvellent leur engagement à soutenir l’hôpital de Panzi et son initiateur le docteur Denis Mukwege dans son combat contre l’impunité en République Démocratique du Congo.

C’est Mike Hammer, ambassadeur en République démocratique du Congo, qui l’a annoncé après avoir été reçu par le réparateur des femmes, dans son hôpital à Panzi.

Le diplomate américain qui s’est dit, réjoui de sa rencontre avec Denis Mukwege Prix Nobel de la paix; a tenu à le rassurer du soutien des Etats-Unis à son combat pour la justice et contre l’impunité en République démocratique du Congo. Car, Mike Hammer, c’est un combat au bénéfice de toute la population avant de déclarer que le docteur Mukwege était un trésor pas seulement pour le Congo mais pour le monde entier.

Le diplomate  américain a réitéré l’engagement des USA à toujours soutenir l’hôpital de Panzi en médicament comme c’est souvent le cas. Mais il a aussi insisté que ce combat doit se poursuivre jusqu’au changement des mentalités de ces personnes qui abusent des femmes; d’autant plus qu’il y a encore d’autres victimes.

« Les USA vont continuer à soutenir l’hôpital de Panzi. L’assistance va continuer à être accordée pour soutenir des femmes victimes des violences sexuelles. Il y aura certainement des programmes pour leur venir en aide. C’est au-delà des médicaments, car il y aura aussi des vivres et des moyens pour leur réinsertion sociale. Mais en général nous tenons à aider pour mettre fin à cette mentalité de guerre », a conclu Mike Hammer ambassadeur des Etats-Unis en République Démocratique du Congo.

 

 



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut