Politique › Sécurité

Prorogation de l’État de siège : « les opérations engagées par nos forces constituent une dynamique irréversible » (Tshisekedi)

L'Est de la RDC
Les FARDC
Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a adressé une correspondance, aux présidents de deux chambres du Parlement congolais pour solliciter la prorogation de l’état de siège dans les deux provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

À travers cette lettre lue au cours de la plénière de jeudi 18 novembre par le rapporteur du Sénat, le chef de l’État a insisté sur la nécessité de la prolongation de cette mesure exceptionnelle de l’ état de siège.

 Le président de la République Félix Tshisekedi a précisé  dans cette correspondance que, les opérations de forces armées contre les rebelles dans cette partie du pays sont irréversibles.

« À cet effet, les opérations engagées par nos forces de défense et sécurité dans le cadre de la pacification de cette partie du territoire national constitue une dynamique irréversible au regard des défis imposés à la Nation par les forces négatives et face auxquels le pouvoir public ne peut ni abdiquer ni se résigner (…). Dès lors, dans le souci de l’observance des prescrits constitutionnels, l’autorisation de la prorogation est nécessaire », a déclaré le président de la République chef de l’État Félix Tshisekedi.

Le professeur Modeste Bahati Lukwebo président du sénat a autorisé la prolongation de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri le même jeudi. Bien avant, Christophe Mboso speaker de l’Assemblée nationale l’avait aussi autorisée.

Pour rappel, déclaré depuis le 06 mai dernier, l’état de siège vise à éradiquer les forces négatives dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut