Politique › Justice

Procès Kamerhe et compagnies : le tribunal va inviter Amida Shatur et Soraya Mpiana à la barre

Vital Kamerhe , Amida Shatur et Soraya Mpiana

Les premières questions au directeur de cabinet du chef de l’Etat, tournaient autour de la procédure du choix de la société Samibo appartenant à Samih Jamal dans le cadre du marché des maisons préfabriquées.

Le prévenu Kamerhé président national de l’Union pour la Nation congolaise (UNC), très alaise devant la barre, a expliqué qu’il n’a pas participé à la décision octroyant ce marché à Samibo. Le direcab du chef de l’Etat Félix Tshisekedi, a renvoyé la responsabilité de ce choix à Justin Bitakwira, ministre du développement rural à l’époque, qui avait signé ce contrat avec monsieur  Samih Jamal.

Il faut ici noter que, Justin Bitakwira, avait déjà été confronté à Vital Kamerhe quelques semaines plutôt à la prison centrale de Makala. Il faut rappeler que son nom est revenu plusieurs fois au cours de l’audience du lundi 25 mai 2020. Le ministère public a émis le vœu de le voir  aussi à la barre comme témoin à l’audience du 3 juin prochain.

A la question du comment des millions de dollars avaient été versés à la société Samibo alors que l’avenant au contrat des maisons préfabriquées n’avait pas encore été signé. « Je n’ai jamais payé un dollar à qui que ce soit, je ne suis qu’un directeur de cabinet »,  répond Vital Kamerhe. Selon lui, c’est aux responsables de la chaine de la dépense dont le ministre du budget de répondre à cette question.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut