Politique › Justice

Procès 100 jours : Vital Kamerhe croit en la justice divine

Vital Kamerhe et ses avocats

Le président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) et Directeur de cabinet du chef de l’Etat clame toujours son innocence dans les faits qui lui sont reprochés. Il dit croire dans l’avènement d’un État de droit en République démocratique du Congo et dans la justice divine.

Depuis sa cellule à la prison centrale de Makala, Vital Kamerhe a remercié ses militants de l’UNC qui ont manifesté à travers le pays, le 23 et 24 juillet derniers pour réclamer son acquittement dans le procès 100 jours.

« En communion avec tous les Congolais qui suivent avec attention ce procès du programme de 100 jours, il continue à clamer son innocence et à demander que le droit soit dit pour qu’il recouvre sa liberté totale et continue à œuvrer pour le bien-être des Congolais (…) Il croit en la justice divine et remercie tous ceux qui prient pour lui et pour notre cher pays chaque jour » peut-on lire dans le communiqué de son parti politique publié samedi 25 juillet dernier.

Vendredi dernier, Vital Kamerhe avait sollicité une remise en liberté provisoire lors de l’ouverture de son procès en appel. Ses avocats estimant qu’il n’y a pas de raison de maintenir le directeur de cabinet du Chef de l’Etat en détention.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut