Politique › Justice

Procès 100 jours : Samibo aurait reçu 66, 7 millions USD à la place de 57 millions USD (les témoins)

Procès 100 jours

Les révélations explosives des  témoins sur le procès 100 jours. Plusieurs ont défilé devant la barre, jeudi 4 juin, lors de l’audience publique du procès qui oppose Vital Kamerhe et consorts contre la République démocratique du Congo, dans le cadre d’un prétendu détournement des fonds destinés aux travaux du programme d’urgence de 100 jours.

Cette quatrième journée du procès a connu des comparutions troublantes mais très révélatrices, qui pourront éclairer le tribunal et le public dans sa recherche de la vérité.

Le choc des témoignages, c’est celui du conseiller principal du chef de l’État en matières économiques et financières qui a renseigné que pour Samibo Congo Sarl, on a décaissé plus de 66, 7 millions USD pour 1500 maisons à la place de 57 millions USD, pièce à conviction à l’appui de la BCC. Désormais, le procès amorcera un virage décisif dans un sens comme dans un autre.

C’était un procès de tous les enjeux, hier jeudi 4 avril, au Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, siégeant à la prison centrale de Makala. Pour ce jour, où toute la République a été tenue en haleine, le tribunal a auditionné divers témoins cités à l’audience publique du 25 mai. Les témoins invités par le tribunal et les parties défenderesses ont confirmé et infirmé certains avis  émis par les prévenus Vital Kamerhe et le Libanais Samih Jammal, respectivement directeur de cabinet du chef de l’État et patron de la Société Samibo Congo Sarl.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut