Société › Actualité

Prison centrale de Mbandaka : le journaliste Steve Mwanyo libéré

https://www.journaldekinshasa.com/wp-content/uploads/2019/04/JOURNALISTE-2-4.jpg
Journaliste en danger

Journaliste en danger (JED) exprime son soulagement à la suite de la libération, samedi 30 mars 2019, de Steve Mwanyo Iwewe, journaliste à Radio-Télévision Sarah (RTS), chaîne émettant à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur .

Après avoir passé plus d’un mois de détention à la prison centrale de Mbandaka, le journaliste venait d’être condamné, au second degré, par le Tribunal de grande instance de Mbandaka à 6 mois de prison avec sursis pour « outrage » au Gouverneur de province.

Contacté par JED le jour même de sa libération, Steve Mwanyo Iwewe a clamé son innocence : « Je n’ai jamais tenu des propos outrageants contre le Gouverneur Bobo Boloko. Il s’agissait d’un procès politique.

Mon seul et unique péché est que je travaille à un média appartenant à un adversaire politique de l’actuel Gouverneur de province. Je suis maintenant libre, mais je suis dans l’incapacité à reprendre mon travail sans pouvoir me faire examiner. Lors de mon arrestation, j’ai été copieusement tabassé par les gardes du corps du Gouverneur de province. J’ai des douleurs au niveau de la tête et thorax. Je dois en principe être admis dans un centre hospitalier de la place ».

Une semaine après la détention du journaliste Steve Mwanyo Iwewe, une délégation de JED s’est rendue, en urgence, à Mbandaka  dans le but de plaider pour la libération du journaliste et la cessation des poursuites judiciaires contre trois autres journalistes de la Radio Sarah qui vivaient en clandestinité.  Les membres de JED ont notamment rencontré le Gouverneur Bobo Boloko qui avait promis à retirer sa plainte.

Tout en prenant acte de la libération du journaliste Steve Mwanyo Iwewe, Journaliste en danger. (JED) s’insurge contre la sentence prononcée par le Tribunal de grande instance de Mbandaka. Pour JED, le tribunal devrait acquitter le  journaliste qui n’a commis aucune infraction en refusant d’obéir à un ordre manifestement illégal du Gouverneur de province lui demandant de ne pas réaliser son reportage.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut