› Politique

Présidentielle : gouvernance et citoyenneté pour Martin Fayulu

Martin Fayulu, le candidat de la Dynamique de l'opposition.

Martin Fayulu a présenté mercredi 30 mai 2018 aux membres de la dynamique pour l’unité de l’Opposition, son projet de société en tant que candidat à la présidentielle prévue cette année en RDC.

C’était en marge du troisième conclave de cette plateforme politique et électorale tenu pendant deux jours à Kinshasa. Le projet intitulé, “Investir dans le citoyen pour développer la RDC” comprend six axes à savoir, le social libéralisme, la citoyenneté, le pacte pour le développement, la bonne gouvernance, la réconciliation nationale et le principe gagnant-gagnant. La Dynamique de l’opposition, cette plateforme, membre du Rassemblement de l’opposition, tenait son troisième congrès. Dans le même temps, Martin Fayulu émet de sérieux doutes sur le processus en cours et continue de réclamer une transition sans Joseph Kabila. Après Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi, Martin Fayulu un autre candidat de l’opposition, a été désigné hier, mercredi 30 mai. Martin Fayulu avait soutenu Etienne Tshisekedi en 2011 et a précisé que cette désignation n’exclut pas de futures discussions avec le reste de l’opposition en vue d’une candidature commune. Il a même été mandaté par les participants au congrès pour mener ces discussions. Jean-Marc Kabund, le secrétaire général de l’UDPS, présent à cette investiture, a salué l’esprit d’ouverture des participants.
En ce qui concerne le social libéralisme notamment, Martin Fayulu parle d’un système qui allie les atouts du marché et les bienfaits de la régulation de l’État dans l’économie pour éviter dit-il, les effets pervers de la société. Quant à la citoyenneté, le coordonnateur de la dynamique de l’opposition affirme que l’objectif est de conscientiser le peuple sur les droits et devoirs des citoyens. Parlant du pacte de développement, Fayulu évoque la mise en place d’une stratégie de croissance et la réduction de la pauvreté, et au sujet de la bonne gouvernance, il attend lutter contre la corruption et toutes les antivaleurs. “C’est encore possible pour que la RDC retrouve sa place dans le concert des nations et qu’elle ne soit plus la risée du monde (…) Je m’emploierai avec vous et l’aide de Dieu, pour que cela soit une réalité afin d’honorer la mémoire de nos pères de l’indépendance et de mériter le respect des générations futures”, a déclaré Martin Fayulu devant les membres de la dynamique pour l’unité d’action de l’opposition. Malgré de nombreuses critiques négatives sur le processus électoral en cours, Martin Fayulu précise que la dynamique de l’opposition ne va pas boycotter les élections.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut