› Politique

Présidentielle : le FCC promet son soutien à Shadary

Première conférence de presse du FCC

Le comité stratégique du Front Commun pour le Congo (FCC) a tenu, ce jeudi 16 août 2018, sa première conférence de presse pour exprimer son soutien à Ramazani Shadary, son candidat à la présidentielle.

C’est la première sortie médiatique du FCC depuis la désignation de son candidat président de la République. “La désignation de Ramazani Shadary a été laborieuse, le président Kabila a rencontré individuellement tous les regroupements jusqu’à aboutir au choix du camarade Shadary. Nous félicitons notre candidat et nous sommes heureux. Le candidat du FCC bénéficiera du soutien de tous les membres du FCC”, a dit Néhémie Mwilanya, directeur de cabinet de Joseph Kabila qui a animé la conférence de presse en présence notamment de Henri Mova, Azarias Ruberwa, Justin Bitakwira.

Le directeur de cabinet du chef de l’Etat invite le peuple congolais à  adhérer au programme qui sera présenté par le FCC. “Nous lançons un appel en direction du peuple congolais de suivre notre regard. Nous avons réussi à réorganiser la classe politique sur un programme commun. Le peuple doit croire en nous car nous sommes porteurs d’une espérance”, a-t-il dit. Ramazani Shadary a été désigné le 8 août par Joseph Kabila comme candidat président de la République à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018.

Le Congo s’assume

“Le Congo s’assume en ce qui concerne l’organisation matérielle et logistique des élections, s’il y a des amis qui veulent nous aider, il y a pleins de secteurs qui attendent ces aides”, a-t-il dit Néhémie Mwilanya au cours de la conférence de presse du comité stratégique du Front Commun pour le Congo (FCC), plateforme électorale placée sous l’autorité du chef de l’Etat. Le FCC a, par la même occasion, promis son soutien à Ramazani Shadary, son candidat à la présidentielle. Mwilanya a aussi insisté sur le fait que les élections relèvent de la “souveraineté” du pays. Le directeur de cabinet du président de la République souligne que la RDC attend de la communauté internationale uniquement le soutien “politique et diplomatique”. Le président de la République, Joseph Kabila, avait également rappelé, lors de son dernier discours sur l’état de la nation, que la RDC va prendre en charge ses responsabilités pour financer les élections.

 

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut