Elections 2018 › Présidentielle

Présidentielle en RDC : Donald Trump met en garde ceux qui souhaiteraient utiliser la violence

Donald Trump

Les États-Unis prennent note de l’annonce par la CENI des résultats provisoires de la présidentielle en RDC et souligne la détermination du peuple congolais et saluent particulièrement « les millions d’électeurs courageux qui se sont rendus aux urnes  pour voter après deux ans de retard ».

Les États-Unis, soulignent également « l’importance de la décision du président Joseph Kabila » de respecter les limites de son mandat prescrites par la Constitution et de transférer les pouvoirs à un successeur.

Par ailleurs, les USA insistent sur les risques de violence post-électorale. Au moins 80 militaires américains sont déployés à Libreville au Gabon dans l’éventualité des troubles en RDC en marge des élections.

« Nous exhortons toutes les parties prenantes à rester calmes tout au long du processus. La violence est inacceptable et le gouvernement américain mettent en garde ceux qui ont perpétré des actes de violence liés aux élections ou entravé le processus démocratique », a déclaré Robert Palladino, Porte-parole adjoint, du département d’État américain.

À LA UNE
Retour en haut