International › APA

Présidentielle 2020: invité à briguer un 3e mandat, Ouattara annonce bientôt sa réponse à la nation

Invité, mercredi, par les instances du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, pouvoir) à se porter candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, Alassane Ouattara, annoncera sa réponse officielle à la nation après un temps de «recueillement et de récupération ».Affecté par le décès de son dauphin, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, désigné candidat du Rhdp le 12 mars 2020, M. Ouattara a dit prendre acte de l’appel de son parti, mais demande de lui « laisser le temps de recueillement et de récupération » avant de leur donner une réponse. 

« Je prends acte des résolutions du Conseil politique » appelant à un troisième mandat et de l’appel de la base du Rhdp, a dit Alassane Ouattara dans un discours, annonçant qu’il s’adressera à son parti en même temps qu’à la nation sa décision.

Les porte-paroles du parti, les uns après les autres, ont supplié le chef de l’Etat à porter le flambeau du Rhdp lors de l’élection présidentielle d’octobre 2020, car il n’y a d’ailleurs pas d’entorse à la Constitution pour un troisième mandat. 

« Vous savez que je ne vous ai jamais déçu et je ne vous décevrai jamais », car « je tiens à la victoire du Rhdp au soir du 31 octobre 2020 et cela est une priorité pour moi », a laissé entendre M. Ouattara devant les militants qui souhaitent, ce jour, une réponse favorable de leur mentor.

Le 5 mars 2020, devant le congrès, réunissant les sénateurs et les députés, le chef de l’Etat Alassane Ouattara, a déclaré à Yamoussoukro qu’ il ne briguera pas un troisième mandat présidentiel, mais transmettra le pouvoir à une jeune génération. 

Les femmes du Rhdp qui ont appelé M. Ouattara à renoncer à sa décision de briguer un troisième mandat, se sont engagées à payer la somme de 70 millions de Fcfa dont 50 millions pour la caution présidentielle et 20 millions Fcfa pour la campagne.

Emoussés dans leur élan, M. Ouattara a trouvé des mots pour rassurer les militants du Rhdp, déclarant «je veux vous rassurer, je suis avec vous ». Sur des supports, l’on pouvait lire « ADO notre candidat au 31 octobre 2020 ». 

L’opposition clame que M. Alassane Ouattara qui achève son deuxième mandat, ne peut briguer un troisième, estimant que la Constitution ne lui permet pas. Ce que le chef de l’Etat réfute, affirmant être éligible après la modification de la Constitution en 2016. 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut