Politique › Actualité

Présidentielle 2018: Seth Kikuni dépose son dossier à la CENI

Seth Kikuni candidat indépendant

Ce candidat indépendant, est le premier à avoir déposé sa candidature le samedi 28 juillet dernier, pour la présidentielle de décembre prochain

C’est le 25 juillet dernier, que les bureaux de réception et de traitement des candidatures (BRTC), ont été ouverts. Seth Kikuni agé de 36 ans, entrepreneur et doctorant en sciences politiques, est le premier candidat à faire parvenir son dossier à la CENI.

Seth Kikuni dit être prêt à apporter des solutions aux problèmes du Congo

«C’est la décision la plus importante de ma vie en tant que personne et en tant que citoyen. Nous ne voulons pas rester à l’écart cette fois-ci. Nous ne voulons pas mordre l’obscurité pendant 5 ans. Nous voulons participer et donner à tous les congolais la chance d’aller voter. Tous ces congolais décis et indécis, ceux-là qui ne veulent plus de notre classe politique actuelle, auront la chance de voter pour un inconnu que je suis. Je suis convaincu, on ne dépense pas 100 000 $USD si on ne croit pas qu’on a de chances de gagner. Nous avons une meilleure histoire à raconter à la population, nous avons des meilleures solutions à nos problèmes, nous battrons la meilleure campagne de l’histoire de notre pays», a-t-il déclaré à la presse après dépôt des dossiers à la CENI.

«Depuis 2016, nous avons dit que nous voulons la rupture, le renouvellement de la classe politique et le rajeunissement. Et pour cela, il faut un candidat, et je me suis levé pour être ce candidat-là», a-t-il ajouté.

Pour rappel, l’opération de dépôt des candidatures pour les élections présidentielle et législative qui a débuté le 25 juillet dernier se poursuit jusqu’au 8 août prochain.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut