› Présidentielle

Élection: Olengankoy promet d’apporter les doléances des candidats présidents à qui de droit.

Joseph Olengankoy

Le président du Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus Électoral (CNSA), Joseph Olengankoy, a échangé jeudi 11 octobre, avec Seth Kikuni, Théodore Ngoy et Sylvain Maurice Masheke.

Cette rencontre intervenue 24h après celle entre la CENI et les candidats présidents, qui avait fini en queue de poisson, à cause notamment des divergences autour de la machine à voter.

Selon Valentin Vangi le rapporteur du CNSA, le cahier de charge de ces candidats était globalement constitué de deux points : Le processus électoral et la décrispation.

« Après leurs échanges avec la CENI, nous avons reçu une délégation des candidats présidents de la République avec un cahier de charge, venus exprimer au président du CNSA leurs préoccupations et inquiétudes, par rapport au processus électoral. Le président a reçu leurs doléances et a promis d’apporter ces préoccupations à qui de droit, pour que pendant cette période préélectorale, nous puissions trouver des solutions », a déclaré Valentin Vangi.

Compte tenu de la période sensible que le pays est en train de traverser,  le président de la CNSA Joseph Olengankoy, appelé tous les candidats à travailler pour la paix, parce que sans elle,  on ne pourra pas organiser les élections.

S’agissant du caractère non représentatif de la délégation de ces candidats, V. Vangi s’inscrit en faux.

« Nous étions contactés par un certain nombre de candidats. Il y en a qui ont appelé et d’autres nous ont écrit depuis hier soir, après la réunion de la CENI. Entre eux, il y a une organisation. On ne peut pas dire qu’il y a un petit nombre. C’est une organisation, ce sont des candidats, qui nous contactent différemment », s’est-il justifié.

Le président du CNSA a promis donc de contacter la CENI et le gouvernement, pour tenter de trouver des solutions, afin de créer un climat de paix en cette période.

À LA UNE
Retour en haut