› Elections 2018

Présidentielle 2018 : « nous n’avons pas réussi à faire partir Kabila avec des marches, l’UDPS dit non à toute manœuvre à part les élections » (JM Kabund)

Jean-Marc Kabund

Au cours d’une interview accordée à la presse lundi 22 octobre dernier, Jean-Marc Kabund, secrétaire général de l’UDPS, rejette l’idée de chantage à l’encontre de son parti, qui a fait une déclaration stratégique, selon lui.

« La machine à voter est une conséquence. Pour  l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), c’est le départ de Kabila notre priorité », a indiqué Kabund-A-Kabund.

Pour l’UDPS, seules les élections feront partir le président Joseph Kabila Kabange.

« Nous devons savoir ce que nous réclamons. Nous n’avons pas réussi à faire partir monsieur Kabila avec des marches, maintenant l’UDPS dit non à toute manoeuvre à part les élections. Il n’y a pas autres mécanismes de départ de Kabila à part le mécanisme pacifique dont les élections du 23 décembre 2018, font parties », a-t-il déclaré.

Cependant, le secrétaire générale du parti cher à  Félix Tshisekedi  a signifié qu’une fois le départ de Kabila obtenu, le reste peut se négocier.

Video

Vos paris sportifs
À LA UNE
Retour en haut