Politique › Actualité

Présidentielle 2018 : Michel Okongo se retire de la course et avance cinq raisons.

Michel Okongo Lomena

Sur 25 candidats à la magistrature suprême du 23 décembre prochain enregistrés par la  Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), il n’en reste que 24.

Le candidat à l’élection présidentiel Michel Okongo Lomena vient de se retirer de la course. Dans un communiqué rendu publique le mercredi 22 août dernier dans la soirée, le président de la formation politique  l’Unité des Valeurs (UV), avance 5 raisons pour justifier son retrait.

A savoir : l’absence de lisibilité, de traçabilité, de visibilité et d’inclusivité du processus électoral ; l’incursion de la Majorité présidentielle au cœur du système électoral afin de le torpiller ; prise en otage du processus par la majorité présidentielle au pouvoir en dépit de la mise à l’écart, réelle ou supposée, du chef de l’État ; violation par la CENI du calendrier avec pour conséquence le retardement de la tenue des élections prévues au 23 décembre 2018; imposition par la CENI, de manière unilatérale, de la machine à voter.

Pour Michel Okongo, aller aux élections dans ces conditions aurait conduit le pays dans une période d’instabilité qui engendrerait certainement de graves menaces pour la sécurité du pays et de la sous-région pendant la période post-électorale.

Selon le calendrier de la CENI, la liste provisoire des candidats à la présidentielle du 23 décembre 2018, sera publiée le samedi 25 août prochain par la CENI. Après 3 semaines, sera la publication définitive de la liste de candidats par la cour constitutionnelle.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut