Société › Actualité

Présidentielle 2018 : le CLC invite la population à barrer la route au 3è mandat

Le comité Laïc de Coordination

Choqué par le traitement de châtiment réservé à Bemba et sa famille durant son bref séjour au pays, le CLC,  fustige ce comportement qu’il qualifie de dérive autoritaire

Le  comité Laïc de Coordination (CLC), dénonce aussi le comportement des autorités congolaises qui ont délibérément empêché Moïse Katumbi de rentrer au pays pour déposer sa candidature à la magistrature suprême du 23 décembre prochain.

« À tout cela, s’ajoutent le refus inexpliqué du rapatriement de la dépouille mortelle d’Étienne Tshisekedi et l’obstination à maintenir en prison Franck Diongo, Jean-Claude Muyambo, Diomi Ndongala, Gecoco Mulumba, Carbone Beni et ses compagnons », indique le CLC dans son communiqué du 6 août dernier.

Selon les laïcs catholiques, le mois d’août a été décrété mois d’actions continues, de sacrifices, de privation et d’engagement patriotique. Tout  cela  c’est dans le but de  sauver le pays de l’abîme et du chaos de Kabila et de sa famille politique.

Ainsi, le Comité Laïc de Coordination invite l’ensemble de la population congolais, à répondre favorablement aux actions prévues tout au long de ce mois, notamment celles du 12,13 et 14.

« Si le président Kabila et sa majorité comptent sur la lassitude de la population, ils se trompent », conclut le CLC.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut