Elections 2018 › Présidentielle

Présidentielle 2018 : Bruno Tshibala sabote la campagne de Ramazani Shadary

Bruno Tshibala

 Un décret du Premier ministre d’augmenter en décembre la hausse de 60% des prix des appels, SMS et Internet, met en péril l’élection de Ramazani Shadary.

Ce décret du premier ministre chef du gouvernement  a opposé  le candidat président du Front Commun du Congo (FCC), à la population.

Non seulement que ce projet de décret initié par le ministre des postes, télécommunications et nouvelles technologies Emery Okundji est inopportune, il intervient pendant la campagne électorale.,
Quel est ce congolais qui élirait le candidat de la majorité présidentielle si le coût des appels, des SMS et de l’internet grimpe à plus de 60%?

Quelle cet opérateur qui donnera sa voix à Ramazani s’il voit ses charges d’exploitation alourdies par cette nouvelle taxe redondante ?

À l’heure de la réduction de la fracture numérique, le projet de décret Tshibala-Okundji rame à contre-courant.

Cette hausse programmée s’apparente donc à un sabotage de la campagne du dauphin du chef de l’État Joseph Kabila.

Si jamais, ce projet de décret  du premier ministre entre en vigueur, il coulera la campagne électorale de Ramazani Shadary.

À LIRE AUSSI

À LA UNE
Retour en haut