Culture › Musique

Pour avoir dénoncé les conditions précaires des hôpitaux publics, l’artiste Karmapa est convoqué au parquet

Karmapa

L’artiste musicien Karmapa est convoqué par la justice congolaise vendredi 25 septembre au parquet. Le chanteur Karma-love est poursuivi pour avoir dénoncé les conditions précaires dans lesquels se trouvent les hôpitaux publics du pays.

 La justice congolaise reproché l’artiste d’avoir terni l’image de l’hôpital général de référence Mama Yemo. « Je ne sais pas ce qu’on me reproche, mais j’ai lu sur la convocation que j’ai reçu que ma chanson ternit l’image de l’hôpital. J’ai confiance en notre justice, je sais que j’ai fait une chanson qui parle des hôpitaux publics… c’est quand je vais m’y rendre que je comprendrai ce qui m’est concrètement reproché », a fait savoir Karmapa à la presse.

L’artiste rappelle que dans sa chanson « Mama Yemo » sortie le 10 septembre dernier, il fait un plaidoyer auprès du gouvernement congolais pour la réhabilitation et le bon fonctionnement des hôpitaux publics.

Pour rappel, le prince de la rumba congolais Lekarma-love, à dans une chanson « Mama Yemo » sortie le 10 septembre dernier, dénoncé les conditions précaires des hôpitaux publics en République Démocratique du Congo.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut