Eco et Business › Ressources minières

Le potentiel du grand gisement Kakula sera revu à la hausse d’ici la fin de l’année

Le gisement Kakula avait permis à Ivanhoe Mines d’augmenter les ressources du projet Kamoa, faisant de ce dernier, la plus importante découverte du plus grand projet de cuivre en Afrique.

Dans sa nouvelle mise à jour opérationnelle publiée jeudi, Ivanhoe Mines a indiqué qu’elle réalisera une nouvelle estimation de ressources pour son gisement Kakula Discovery, en Rd Congo, d’ici la fin de l’année.

L’estimation, qui portera sur le gisement dans son entièreté, se basera sur une extension de 12 km délimitée grâce à une campagne de forage réalisée par la compagnie durant tout le troisième trimestre ; campagne toujours en cours. La société prévoit d’élargir l’estimation réalisée en mai 2017 pour le gisement qui devait contenir à l’époque 116 millions de tonnes (6,09% de cuivre) de ressources indiquées et 12 millions de tonnes de ressources inférées (4,45%).

Pour rappel, le gisement Kakula avait permis à Ivanhoe Mines d’augmenter les ressources du projet Kamoa, faisant de ce dernier, la plus importante découverte du plus grand projet de cuivre en Afrique.

À LA UNE
Retour en haut