International › APA

Politique, justice et nécrologie, sujets dominants dans la presse sénégalaise

Pas d'image

Les journaux sénégalais, reçus lundi à APA, traitent essentiellement du nouvel organigramme du Parti Démocratique Sénégalais (PDS, opposition), de l’affaire Guy Marius Sagna et des obsèques de Jacques Diouf.Sous le titre « le 5 majeur des Wade », Le Quotidien passe à la loupe la nouvelle équipe dirigeante du PDS. A en croire ce journal, Karim Wade, fils de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, et actuellement en exil au Qatar, « a mis ses joueurs dans des positions stratégiques ». Il s’agit de Bara Gaye, d’Abdoulaye Racine Kane, de Doudou Wade, de Woré Sarr et de Tafsir Thioye.

L’Observateur estime que Karim Wade est un « homme à qui on a tout offert ». En effet, souligne ce quotidien, « comme un enfant de chœur qui a tout reçu d’un bon samaritain, Karim Wade doit aujourd’hui toute sa carrière politique à son pater. Pouvoir, grâce, parti… l’actuel Secrétaire général adjoint, chargé de l’organisation, de la modernisation et de l’élaboration des stratégies politiques du PDS a tout eu des mains de son ex-papa de président. Ou grâce à son influence ».

C’est le 9 août dernier, dans un communiqué signé de son Secrétaire général national Abdoulaye Wade, que le PDS a annoncé la désignation de Karim Wade comme Secrétaire général adjoint. Des personnalités considérées comme dissidentes, à l’instar d’Oumar Sarr, ex-numéro deux du parti, ont quant à elles été écartées de la direction.

Pour sa part, WalfQuotidien fait savoir que « le chamboulement de la direction du PDS a entraîné une guerre fratricide entre responsables libéraux (car) des cadres encagoulés manigancent pour faire partir le président de la Fédération nationale des cadres libéraux, Cheikh Seck ».

Dans le volet judiciaire, L’AS rapporte que « la liberté provisoire accordée à Guy Marius Sagna après 30 jours de détention n’agrée pas carrément ses avocats et ses camarades de lutte ».

Sur ce, ajoute le journal, « Les conseils de l’activiste ont décidé tout simplement d’internationaliser le combat pour une libération définitive de leur client. Ils annoncent une plainte contre l’Etat du Sénégal devant la Cour de justice de la Cedeao et le groupe de travail des Nations Unies ».

data-ad-client="ca-pub-9760088965124508" data-ad-slot="2140806877">

Membre des mouvements citoyens « Aar Li Nu Bokk » et « Frapp-France Dégage », Guy Marius Sagna a été arrêté le 16 juillet dernier et placé sous mandat de dépôt pour « fausse alerte au terrorisme ».

Enfin, Le Soleil informe que le président de la République Macky Sall « envoie une forte délégation » à Paris pour présenter ses « condoléances à la famille de feu Jacques Diouf ». L’ancien Directeur Général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) de 1994 à 2011, est décédé samedi dernier à l’âge de 81 ans.

Le quotidien national renseigne que « la dépouille mortelle arrive, jeudi soir, à Dakar. La levée du corps (est prévue) à l’hôpital Principal et (la) mise sous terre à Saint-Louis (nord), vendredi ».



À LA UNE
Retour en haut