International › APA

Plaidoyer pour un accès universel aux équipements solaires dans l’espace Cedeao

Pas d'image

Amadou Tiémogo, Coordonnateur technique du Projet régional d’électrification hors réseau (ROGEP, sigle anglais) a plaidé, mardi à Dakar, pour un accès universel aux équipements solaires pour les populations rurales de l’espace Cedeao.« Les Etats membres de la Cedeao doivent travailler à faire une réalité l’accès universel des populations rurales aux équipements solaires. Cela peut aider ces populations à sortir de la pauvreté en développant plusieurs activités génératrices de revenus », a expliqué M. Tiémogo.

Il s’adressait  à la presse en marge d’une rencontre régionale sur la promotion des énergies renouvelables, organisée par l’ECREE en collaboration avec la coopération allemande.

Poursuivant, le coordonnateur du ROGEP qui couvre les 15 pays de la Cedeao et la Mauritanie, la RCA, le Tchad et le Cameroun, a souligné que pour l’accès aux équipements solaires soit universel, il faut s’appuyer sur la technologie des petits systèmes solaires qui coûtent moins cher.

« C’est dans ce sens que le ROGEP a été mis en place pour accroître l’accès à l’électricité en Afrique de l’ouest et dans la région du Sahel à travers le déploiement de systèmes solaires autonomes (lampes solaires, systèmes solaires domestiques, pompes à eau solaires, moulins solaires, machines à coudre solaires, etc.) », a-t-il expliqué.

Dans ses deux composantes, le ROGEP doté d’un budget initial de 225 millions de dollars US, va aider dans le développement du marché des équipements solaires et dans l’accès aux financements.



À LA UNE
Retour en haut