Politique › Actualité

La pétition contre Aubin Minaku déposée ce vendredi

d’Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale.

Le président de l’Assemblée nationale est accusé par les députés de l’opposition de violer la constitution et le règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Les députés de l’opposition ont déposé ce vendredi 20 octobre 2017 une pétition pour obtenir le départ d’Aubin Minaku au perchoir de l’Assemblée nationale. Étant au nombre de 52, les députés de l’opposition accusent le président de l’Assemblée nationale de violer la constitution et le règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

« Le président de l’Assemblée nationale bloque les initiatives proposées par les députés de l’opposition au profit des projets de loi du gouvernement. Même si les propositions ont été déposées bien avant, il accepte la constitution des commissions d’enquête mais s’abstient de programmer des rapports de susdites commissions à l’Assemblée plénière lorsqu’il se rend compte le rapport est défavorable à sa famille politique. Les articles 146 et 147 de la constitution prévoit de mettre en cause la responsabilité du gouvernement ou d’un membre du gouvernement, en sa qualité du secrétaire général de la MP il admet le recours au mécanisme des motions incidentelles pour faire échec à la mise en application de ces dispositions constitutionnelles » , lit-on dans leur document déposé.

Le vendredi 6 octobre dernier, les députés de l’opposition avaient quitté la plénière en guise de protestation contre le rejet de l’examen des motions de défiance contre les ministres de l’intérieur Ramazani Shadary et Thambwe Mwamba de la justice par une motion incidentielle du député Zacharie Babaswe de la MP.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut