Société › Actualité

Parc des Virunga : un garde tué

Parc national des Virunga.

Faustin Biriko Nzabakurikiza, succombé à ses blessures après une confrontation armée le 01 avril 2018.

Le garde du Parc National des Virunga (Nord-Kivu), Faustin Biriko Nzabakurikiza, a succombé à ses blessures à la suite d’une confrontation armée sur le chantier de la centrale de Lubero le 01 avril matin.

« Le garde Faustin et ses collègues venaient de subir une attaque par des hommes armés alors qu’ils protégeaient les installations du chantier.La situation est depuis stabilisée. Les travaux de construction ont repris et les activités touristiques du parc n’ont pas été affectées. Le garde Faustin était un jeune garde courageux et très engagé qui travaillait pour l’ICCN depuis 2014. L’ensemble du personnel du Parc National des Virunga exprime ses condoléances les plus sincères à sa famille et l’expression de son infinie gratitude pour les services rendus », a déclaré la direction du Parc National des Virunga dans un communiqué.

Septembre 2017, la direction du parc avait annoncé le ralentissement des travaux de construction de la centrale hydroélectrique située dans la localité de Luhiro à cause de l’insécurité.

Cette centrale qui devra produire 12,8 mégawatt d’électricité sera la troisième après celle de Mutwanga (Beni) avec 0,4 MW et celui de Matebe (Rutshuru) avec 13,6 MW construites grâce au financement de l’Union européenne.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut