Politique › Partis politiques

PALU : Elvis Mutiri dit ne pas reconnaître à Lugi Gizenga le pouvoir de sanction

Pas d'image

Elvis Mutiri l’un des trois personnalité du regroupement politique PALU et Alliés, suspendus mardi dernier par Lugi Gizenga pour « boulimie », conteste cette décision prise unilatérale.

Elvis dit ne pas reconnaître à Gizenga Lugi, président de cette plateforme politique le pouvoir de sanction.« D’abord, il faut savoir que notre alliance repose sur un acte constitutif qui crée le regroupement PALU et Alliés. Et dans notre acte constitutif, les articles 11 et 16 ne donnent pas au président le pouvoir de prendre seul des si graves décisions. C’est le conseil national, qui est l’organe suprême, qui peut sanctionner. Et parlant de la sanction, l’article 22 de notre acte ne prévoit aucune sanction qui s’appelle suspension à durée indéterminée, il ne se retrouve pas », précise-t-il.

Pour rappelle, mardi dernier Gizenga Lugi, président du regroupement PALU et Alliés, a décidé de suspendre, pour une durée indéterminée, Thomas Lokondo, Elvis Mutiri et Yaceinte Lumumba, respectivement du conseil national et du bureau exécutif du regroupement. Il les accuse d’avoir entrepris des actions isolées .

Video

Vos paris sportifs
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Retour en haut