Société › Education

Oscar Butragueno parle de la construction des écoles temporaires et semi-durables dans l’espace Kasaï

Des élèves en train de suivre les cours dans une salle de classe temporaire installée par l'UNICEF au Kasaï.

La construction de ces écoles profiteront à 4 700 élèves, précise le coordinateur des urgences à l’UNICEF au Kasaï.

Plus de cinq cent cinquante écoles ont été détruites dans l’espace Kasaï après les violences consécutives a l’insurrection de Kamuina Nsapu. A la suite de cette situation, 440 000 élèves n’ont pas pu terminer l’année scolaire dernière. Pour pallier cette difficulté, le Fonds des Nations unies pour l’enfance a déjà installé 14 écoles temporaires de 6 salles de classe chacune. Ces écoles profitent à 4 700 élèves, précise le coordinateur des urgences à l’UNICEF au Kasaï, Oscar Butragueno.

Dans les trois ou quatre prochains mois, l’UNICEF compte encore construire 100 écoles semi-durables. «C’est une solution d’urgence», ajoute-t-il.

Il fait savoir que le projet vise à construire, pour les 5 provinces de la région du Kasaï, environ 550 écoles. Mais pour l’instant, l’UNICEF n’a reçu que le financement de 100 écoles.

«On continue à travailler pour chercher de nouveaux fonds de financement pour cette initiative très importante pour l’espace Kasaï. Nous estimons que les écoles sont une opportunité de donner une meilleure vie à la jeunesse et de réduire les conflits qui ont émaillé la province», affirme-t-il.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut