Société › Actualité

Des ONG congolaises et les familles des victimes du 21 janvier apprêtent un dossier à déposer à la CPI

L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) a annoncé que les organisations des droits de l’homme et les familles des victimes des évènements du 21 janvier constituent un dossier d’informations qui sera déposé à la Cour Pénale Internationale (CPI).

« Nous condamnons fermement la répression sanglante de la marche du 21 janvier 2018 et exigeons une enquête internationale afin que les plus hauts responsables soient poursuivis en justice », a dit George Kapiamba, Président de l’ACAJ en marge d’une conférence de presse organisée ce lundi à Kinshasa.

L’ONG affirme que plusieurs personnes ont été arrêtées, détenues et torturées dans des cachots de la police et de l’armée.

Au total 247 personnes ont été arrêtées à Kinshasa, selon l’ONG qui a recensé lundi 155 personnes en détention dans la capitale et 8 à Goma.



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut