Politique › Partis politiques

Olenghankoy désavoué par le camp Tshibala

Joseph Olenghankoy

Les membres du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement récusent le président de leur conseil des sages, Joseph Olenghankoy. Ils l’accusent, selon Lisanga Bonganga, notamment d’avoir transformé le Rassop en plateforme électorale.

“En attendant la restructuration du Rassop, Tshibala est le seul interface pour toutes les questions et avis qui pourront être sollicités. La transformation de celui-ci en plateforme politique est une tricherie et une escroquerie politique à combattre. Sur ce, nous allons saisir le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur”, a déclaré Lisanga Bonganga, qui s’est présenté comme porte-parole des membres du Rassop au sein du gouvernement. Le ministre d’Etat des Relations avec le Parlement, Lisanga Bonganga, l’a déclaré, ce mardi 29 mai 2018, devant les membres du Rassemblement/Kasa-Vubu réunis dans la salle Reine de paix, à Kinshasa. Certains ministres membres du Rassop/Kasa-Vubu disent ne pas se reconnaître dans cette déclaration. C’est notamment le cas de Bernard Biando, ministre UDEMO, chargé de l’Action Humanitaire et Solidarité nationale.
Rappelons que le Rassop/Kasa-Vubu est reconnu par le ministère de l’Intérieur et figure sur la liste des partis et regroupements politiques devant participer aux élections. Le Premier ministre, Bruno Tshibala, et le président du CNSA, Joseph Olenghankoy, entretiennent des liens tendus depuis un certain temps. La loi sur le CNSA a déjà été votée au parlement mais reste sa promulgation par le président de la République. Si la loi est promulguée, le président du CNSA aura le rang de ministre. Le 28 mai 2018, le gouvernement a convoqué une tripartite à laquelle le CNSA, dénonçant “l’usurpation” de son pouvoir par l’exécutif national, n’a pas participé.

 



Bon plan
Publié le 26.02.2020

Monument à la gloire des soldats congolais

C'est un mémorial érigé en l'honneur des soldats congolais. Il y a trois soldats représentés sur ce monument. Ce sont trois hommes de plus ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut