Politique › Sécurité

Objectif «zéro mort » dans l’encadrement de la marche des opposants

Image d'illustration

La police nationale congolaise (PNC) s’engage à encadrer de manière pacifique la marche des opposants qui débutent ce vendredi 26 octobre 2018 à l’échangeur de Limete jusqu’au boulevard Triomphal à Kinshasa.

Le  porte-parole de la PNC, Pierrot Mwanamputu,  rassure sur le fait que les forces de l’ordre ont reçu l’instruction de ne céder à aucune provocation de la part des manifestants. «Le Commissaire Général de la PNC a pris une directive opérationnelle pour instruire les commandants d’unités à tous les échelons d’avoir leurs hommes en mains, de veiller au strict respect des droits humains. De ne point céder à toutes provocations, de rester ferme et courtois. Pas d’effusion de sang avec pour objectif zéro mort. Procéder à l’encadrement des manifestants  de la zone de rassemblement jusqu’au point de chute ».

Visant à protester contre la machine à voter et le non-nettoyage du fichier électoral, la marche de l’opposition a été autorisée dans certaines villes du pays. A Kinshasa, une trentaine de policiers sont déjà positionnés à l’Échangeur de Lemba à Kinshasa, point de départ de la manifestation. Une centaine de manifestants venus de presque, tous les partis politiques de l’opposition au Sud-Kivu, viennent de débuter la marche contre l’usage de la machine à voter. La manifestation a débuté à la Place Major Vangu dans la commune d’Ibanda. Les leaders des partis politiques UNC, MLC, PND, PK, G7, MCR, ARC étaient présent sur le lieu de rassemblement depuis le matin. Aucun incident n’est signalé jusque-là.



Bon plan
Publié le 12.02.2021

RDC : Que faire ce Weekend de la Saint Valentin ?

Ce 14 février, la société BRASIMBA offre des espaces et des bons plans.  Elle  vous proposer  de très belles  soirée en amoureux. En couple ou…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Kinshasa et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut